Le cancer du col de l’utérus

 

Définition et anatomie

 

L’utérus est un organe constitué d’un corps et d’un col.

 

Le cancer du col de l’utérus est moins fréquent que celui du corps et atteint des femmes plus jeunes.

 

Ce cancer est devenu moins fréquent en France depuis qu’un grand nombre de femmes se font suivent régulièrement par un frottis de dépistage. Néanmoins, on dénombre près de 3 000 nouveaux cas de femmes atteintes par an. La sévérité de cette maladie est liée à un diagnostic encore trop tardif.

 

Ainsi en France, ce sont 1 000 femmes qui en meurent chaque année, soit 3 femmes par jour, alors que ce cancer est évitable grâce à la vaccination et à la réalisation d’un frottis cervico-utérin régulièrement. Les lésions précancéreuses détectées à un stade précoce sont en effet faciles à soigner.

 

Toutes les lésions sur le col de l’utérus ont pour origine une infection par un virus le Papillomavirus Humain (HPV). Toutes les femmes ayant eu une activité sexuelle sont susceptibles d’être infectées par ce virus mais, dans 90% des cas, l’organisme élimine spontanément le virus en moins de 3 ans. L’infection très commune (plus de 80% de la population) est banale et sans symptôme visible à l’extérieur. C’est sa persistance, dans 10% des cas, qui peut entrainer une évolution des lésions vers un cancer en 10 à 20 ans.

 

 

Les facteurs de risque

 

Les facteurs favorisant la survie du virus dans les cellules du col peuvent être les suivants même s’ils ne sont pas systématiques : le tabac, l’infection par les génotypes 16 et 18 les plus virulents, les rapports sexuels précoces et avec des partenaires multiples, une immunodépression (traitement chronique aux corticoïdes, SIDA, …), certains facteurs génétiques et d’autres infections sexuellement transmissibles.

 

 

Les traitements

 

Le traitement consiste en une chirurgie avec souvent un traitement complémentaire par chimiothérapie, curiethérapie et radiothérapie externe.

 

  • 3ème cancer de la femme de moins de 44 ans et 11ème cancer de la femme tous âges confondus.
  • L’âge moyen du diagnostic est de 53 ans et de décès est de 64 ans.
  • Taux incidence de la maladie standardisé monde est de 7,1 pour 100 000 femmes en France et 5,5 pour 100 000 femmes en Pays de Loire. (Données INCa 2009)

 Cap Santé 49 se charge du dépistage intégré du cancer du col de l'utérus en Maine et loire,49, pour toutes les femmes âgées de 25 à 65 ans dont le frottis date de plus de 3 ans et de la prévention par vaccination anti-HPV.